MANAU
     
 


manau

Le vent souffle sur les plaines de la Bretagne armoricaine,
je jette un dernier regard sur ma femme, mon fils et mon domaine.
Akim, le fils du forgeron est venu me chercher,
les druides ont décidé de mener le combat dans la vallée.
Là, où tous nos ancêtres, de géants guerriers celtes,
après de grandes batailles, se sont imposés en maîtres,
c'est l'heure maintenant de défendre notre terre
contre une armée de Simeriens prête à croiser le fer.
Toute la tribu s'est réunie autour de grands menhirs,
pour invoquer les dieux afin qu'ils puissent nous bénir.
Après cette prière avec mes frères sans faire état de zèle,
les chefs nous ont donné à tous des gorgées d'hydromel,
pour le courage,
pour pas qu'il y ait de faille,
pour rester grands et fiers quand nous serons dans la bataille
car c'est la première fois pour moi que je pars au combat
et j'espère être digne de la tribu de Dana.

Dans la vallée de Dana La Lilala.
Dans la vallée j'ai pu entendre des échos.
Dans la vallée de Dana La Lilala.
Dans la vallée des chants de guerre près des tombeaux.

Après quelques incantations de druides et de magie,
toute la tribu, le glaive en main courait vers l'ennemi,
la lutte était terrible et je ne voyais que les ombres,
tranchant l'ennemi qui revenait toujours en surnombre.
Mes frères tombaient l'un après l'autre devant mon regard,
sous le poids des armes que possédaient tous ces barbares,
des lances, des haches et des épées dans le jardin d'Eden
qui écoulait du sang sur l'herbe verte de la plaine.
Comme ces jours de peine où l'homme se traîne
à la limite du règne du mal et de la haine,
fallait-il continuer ce combat déjà perdu,
mais telle était la fierté de toute la tribu,
la lutte a continué comme ça jusqu'au soleil couchant,
de férocité extrême en plus d'acharnement,
fallait défendre la terre de nos ancêtres enterrés là
et pour toutes les lois de la tribu de Dana.

REFRAIN

Au bout de la vallée on entendait le son d'une corne,
d'un chef ennemi qui rappelait toute sa horde,
avait-il compris qu'on lutterait même en enfer
et qu'à la tribu de Dana appartenaient ces terres.
Les guerriers repartaient, je ne comprenais pas
tout le chemin qu'ils avaient fait pour en arriver là,
quand mon regard se posa tout autour de moi,
j'étais le seul debout de la tribu voilà pourquoi.
Mes doigts se sont écartés tout en lâchant mes armes
et le long de mes joues se sont mises à couler des larmes,
je n'ai jamais compris pourquoi les dieux m'ont épargné
ce jour noir de notre histoire que j'ai contée.
Le vent souffle toujours sur la Bretagne armoricaine
et j'ai rejoins ma femme, mon fils et mon domaine,
j'ai tout reconstruit de mes mains pour en arriver là,
je suis devenu roi de la tribu de Dana.

REFRAIN



Une pupille noire
Entourée de blanc.
Le visage fatigué braqué sur un lieutenant
L'ordre
Sera donné dans quelques instants
Deuxième assaut de la journée et Marcel attend
Il a placé au bout de son fusil une bayonette
Pour lutter contre mitraillette de calibre 12-7
Près de sa tranchée placée à 20 ou 30 mètres
La guerre des bouchers
Nous sommes en 1917.
Tant de journées qu'il est là
A voir tombé des âmes.
Tant de journées déjà passées sur le chemin des dâmes.
Marcel sent
Que la fin a sonnée
Au fond de sa tranchée
Ses mains se sont mises à trembler
L'odeur
De la mort se fait sentir
Il n'y aura pas de corps à corps
Il sent qu'il va bientôt mourir.
Comment un homme peut-il accepter d'aller au combat
Et quand il sent au fond de lui qu'il ne reviendra pas
L'homme
Est t'il un animal
Comme à cette époque le mal
Est déjà caporal.
La main du lieutenant doucement vers le ciel s'est levé
La suite
L'avenir est un long passé

refrain:
passé......
l'avenir est un long passé......
passé......
l'avenir est un long passé......

Une pupille noire
Entourée de blanc.
Le visage ciré
Son regard est terrifiant.
Placés
A quelques pas de las
Des allemands
1944
Jean-Marc est un résistant
Il a pris pour mission de faire sauter un chemin de fer
Lui qui n'est pas homme d'action
Est devenu maître de guerre.
Aprés le cyclone
Qui frappa sa mère et son père
D'une étoile jaune
Il est venue
Droit de l'enfer
Tant d'années passées
A prendre la fuite.
Tant de journées consacrées
A lutter contre l'antisémite.
Jean-Marc sait
Qu'il n'a plus de recours.
Le cable qu'il à placé pour faire sauter le train est bien trop court
La mort
Se fait sentir
Mais il n'a pas de remort
Comment le définir.
C'est la nature de l'homme
Qui l'a poussé à être comme ça.
Se sacrifier pour une idée
Je crois qu'on ne résiste pas.
Le mal
Est maintenant général
De toutes les forces armées s'occupent de la mauvaise époque de l'Allemgne
Au loin le train s'approche et on peut distinguer sa fumée
La suite
L'avenir est un long passé.

Refrain:

Une pupille noire
Entourée de blanc
C'est ce que je peut voir devant dans la glace à présent
Je viens
De me lever il y a quelques instants
C'est difficile à dire au fond ce que je ressent
Après la nuit que j'ai passé
Dur à été mon réveil
A tout ce que j'ai pu penser
Avant de trouver le sommeil
A toutes ces idées qui n'ont causées que des problêmes
La réalité
Et toutes ces images de haine.
Tant d'années passées
A essayer d'oublier.
Tant de journées cumulées
Et doucement il s'est installé.
Je me suis poseé ce matin la question la question
Est-ce que tout recommence
Avons nous perdu la raison
Car j'ai vu le mal
Qui doucement s'installe
Sans aucune morale
Passer à la télé pour lui est devenu normal.
Comme à chaque fois
Avec un nouveau nom.
Après le nom d'Hitler
J'ai entendu le nom du Front.
Et si l'avenir est un long passé
Je vous demande maintenant
Ce que vous en pensez
Comme Marcel et Jean-Marc
Ma vie est-elle tracée.
La suite.

L' avenir est-il un long passé.Je vous demande ce que vous en pensez.
Verrai-je un jour le mal a l'Elysée.
La France est-elle en train de s'enliser
L'avenir est-il un long passé.


V'la les amateurs de chambrettes,
les bretons qui se la pètent,
les déchireurs de galettes,
les bouffeurs de crêpes.
Après avoir bravé bien des galères et des tempêtes,
regarde bien la tête des jeunes guerriers celtes.
Il y a le loup, le renard bien sûr il y a la belette,
autocritique parfaite mais ça reste correct,
pas d'idée abjecte, c'est pour faire la fête.
Voilà comment Manau avance sans se prendre la tête.

J'entends le loup, le renard et la belette.
J'entends le loup, le renard chanter
J'entends le loup, le renard et la belette.
Manau viendra les gars.
Manau viendra les gars.
C'est à ce moment-là qu'il faut lever les bras.

Tranquille, j'y arrive je me pose, non surtout pas de clause.
Sur ce tempo tribal j'ai envie de poser des proses.
Tu connais le renard mec ! Tu connais la belette ?
C'est moi qui fait cet oratoire je suis le loup c'est net.
C'est une facilité de chambrer pour mon c'est ainsi.
C'est moi qui ai le mic, c'est moi qui écris.
Ne vous inquiétez pas les gars pour vous, je resterai gentil.
Je n'oublie psa que le Manau posee est un état d'esprit.

J'entends le loup, le renard et la belette, mec.
J'entends le loup, le renard chambrer.
Si tu ne comprends pas désolé,
je ne vais pas toujours t'expliquer.
Le deuxième degré déjà acquis dans nos pensées.

C'est net et même si je me la pète,
voilà que je me répète, je suis vraiment trop bête,
il faut que je m'arrête.
A force de me prendre pour la vedette,
je suis devenu la trompette.
Mais dites-moi alors, mais qui est la belette

 


Hé ! Ho ! Le nouveau son de Manau.
J'étais cool sur mon lit en train de réfléchir,
en train de m'imaginer qu'allait devenir mon avenir,
quand j'ai décidé de stopper mes délires.
Ma réalité c'était de me mettre à écrire.
Un truc authentique, mythique et celtique,
un mélange ethnique, un nouveau style de musique.
Alors, j'ai pris le temps pour que cela soit bénéfique.
Manau arrive, voilà la nouvelle panique !

Hé ! Ho ! le nouveau son de Manau
Le nouveau son de Manau

Voici le son de Manau alors surtout pas de problèmes,
l'accordéon et les binious me font trouver les thèmes.
De tous mes lyrics et de tous mes poèmes.
Vous connaissez la phrase, nous récoltons ce que l'on sème.
Moi, j'ai semé le vent maintenant voilà ma tempête.
Le but de ma quête est de faire la conquête de toute la planète, ma tribu en tête.
Un nouveau réseau, Manau branché sur Internet.

REFRAIN

Tranquille, le son de Manau file,
n'essayer pas d'imiter,
je suis trop habile.
Je ne veux pas gazer mais démontrer mon nouveau style.
Je prends dans mes mains, oui le Mic et tape dans le mille.
OK, j'espère que tu vas l'apprécier.
Je crois que ce mélange musical est adopté.
Alors reste cool, reste bien accroché.
Un nouveau départ, Manau est prêt à décoller.

REFRAIN

Imagine la Manche, l'Atlantique,
des plaines authentiques,
un bord de côte froid et mythique.
Une langue gaélique, des filles magnifiques.
Une culture mystique, belle que l'on appelle celtique.

REFRAIN

Paroles transcrites par Sandro


Pour tÚlÚchargez toutes les paroles de l'album de ManauLe site officiel de Manau
Allez sur ce site : Maille Sa´te onne Ze Ouaibe
 
     

<< Back